#agriculturerecture
L'emploi en agriculture
#agriculturerecture
L'emploi en agriculture
#agriculturerecture
Les formations en agriculture

Je m’appelle Gwénola, j’ai 26 ans et je vis en couple à Bréal sous Montfort. En 2006, j’ai obtenu mon BTA d’animalier de laboratoire dans le Loir-et-Cher. Je suis arrivée en Bretagne en 2007 où j’ai commencé à travailler en élevage porcin. 

Pourquoi souhaitiez-vous vous reconvertir ?

J’ai souhaité me reconvertir car avec mon diplôme je n’avais pas vraiment de perspectives d’emploi. Les postes auprès d’animaux en laboratoire ne sont pas très nombreux.

Comment avez-vous eu l’idée de travailler en élevage porcin ?

Lors de ma recherche d’emploi, Pôle emploi m’a orientée vers l’AEF35 qui organisait un parcours visant à découvrir l’élevage porcin et à s’y former.

Quelles étapes avez-vous suivies pour découvrir le métier et vous former ?

Après une réunion d’information collective sur le métier, les conditions de travail et les opportunités d’emploi, j’ai effectué une visite d’élevage. J’ai ensuite passé des tests par simulation organisés par Pôle emploi pour vérifier mes aptitudes à occuper un poste de porcher. Les tests ayant été concluants, j’ai signé un contrat de professionnalisation d’un an chez un éleveur porcin de Chavagne. Ce type de contrat m’a permis d’être payée durant ma formation.

Qu’appréciez-vous le plus dans ce métier ?

J’aime le contact avec les animaux. J’apprécie de travailler dans un élevage important (750 truies naisseur-engraisseur) car cela me permet d’avoir un poste spécialisé en maternité mais aussi d’avoir des collègues. Je travaille en binôme avec le chef d’exploitation sur la maternité mais il y a 2 autres salariés en gestantes et 2 autres en engraissement. J’apprécie d’ailleurs aussi qu’une autre femme ait rejoint l’équipe depuis décembre. Les conditions de travail sont bonnes, nous avons du matériel bien adapté pour travailler efficacement. C’est un métier enrichissant car il y a toujours de nouvelles choses à apprendre, notamment avec le chef d’exploitation qui est un passionné et avec les techniciens de passage sur l’exploitation.

Où en êtes-vous aujourd'hui professionnellement ?

Cela fait maintenant 7 ans que je travaille dans cet élevage où j’ai été formée. Je m’y plais toujours et comme il se situe à 3 km de chez moi, je n’ai pas l’intention de changer !